Réveillon 2011-2012 - Music Story

Aller au contenu

Menu principal :

Réveillon 2011-2012

Soirées


Dix heures d'animation non stop avec MusicStory !

Superbe réussite que ce réveillon du Sporting Club Albigeois !
Reynald Bruned (Président du comité d'animation du SCA)
Jean Jacques Castanet (Président du Sporting Club Albigeois)
et Michel Ferran au micro et platines toute la nuit .

Michel bien entouré par ....

.... Les Pom pom girls du SCA

On a beaucoup dansé sous le grand chapiteau !

Paquito !



Albi. Le réveillon du SCA fait chapiteau comble



Michel Ferran sera aux platines pour cette soirée.



Signe incontestable de la vitalité du SCA. A 48 heures de la Saint-Sylvestre, le réveillon du SCA est déjà assuré de faire chapiteau comble.
Un match gagné d'avance, pour une fois! Comme chaque année, le comité d'animation du Sporting club albigeois organise une soirée festive pour le 31 décembre. Ce nouvel an se déroulera sous la chapiteau du Stadium d'Albi où 500 personnes sont attendues dès 20 heures. L'évènement est de plus en plus prisé comme le relate Reynal Bruned, membre de l'association: «En seulement trois jours toutes les places étaient prises et nous avons dû refuser beaucoup de personnes. Cela fait plusieurs années que nous organisons cette soirée, les gens sont contents, c'est ce qui les incite à revenir».

Les invités de tout âge sont en grande partie des bénevoles et/ou supporters du club de rugby aux couleurs jaune et noir. Pour 50 euros par personne, ils auront l'honneur entre autre de pouvoir gôuter un magret de foie gras, un suprême de pintade et ses légumes, un absolue au chocolat, le tout accompagné d'apéros, de vins blanc et rouge de Gaillac et enfin de champagne.

Après ces mises en bouche, tout les invités seront conviés sur la piste de danse afin de s'amuser.

C'est Michel Ferran, propriétaire de la discomobile Music Story
, qui se chargera de l'animation jusqu'au bout de la nuit, accompagné du prometteur DJ-producteur Arren Light (Nicolas Parquin). Toujours plein d'énergie Michel Ferran explique.


«On anime au feeling»

«Cela fait trois années que j'anime cette soirée, et je dois dire que le public est toujours au rendez -vous. Au programme, nous aurons beaucoup de chansons généralistes des années 80 à nos jours, puis au fil de la soirée le rythme de la musique ira en s'accélérant».

Son assistant, Nicolas Parquin souligne: «On se doit d'adapter nos mixs en fonction des publics, rien n'est préparé à l'avance, c'est au feeling comme on dit. Le plus intéressant est l'intéraction avec le public et de lui faire partager des sonorités nouvelles».

Il y en aura donc pour tous les goûts. Une soirée qui s'annonce comme exceptionnelle et pleine de surprises, rien de mieux pour aborder la nouvelle année. En attendant le retour dans les tribunes du stadium. Le 14 ou 15 janvier, Albi reçoit Narbonne.

Source La Dépêche du Midi (28/12/2011)



 
Retourner au contenu | Retourner au menu